Seat Leon I 1.9 TDI 150 150 ch (2004) (G) - Eddy (MPP) - 15/04/2017 - 77 - 1

I) Présentation

 

Séance n° 1

 

Date: Sa 15/04/2017

Lieu: Bussy-Saint-Georges (77)

Voiture: Seat Leon I 1.9 TDI 150 - Eddy

 

Photos (0)

 

 

 

II) Fiche Voiture PerfectPower

 

 

Infos +:

Modèle 2004

Config G - 351 000 km - Gazole

Version TopSport (incluant des pneus en 225/45R17 au lieu des 195/65R15 en version de base)

Masse Voiture saisie = 1378 kg (plein)

Masse additionnelle saisie = 165 kg (deux personnes à bord)

Les rapports de boite ont été déterminés par étalonnage régime et non par saisie manuelle pour une meilleure précision, afin d'annuler l'inévitable marge d'erreur de +- 2% sur la circonférence réelle de roulement (dépendant du trio "dimensions réelles / niveau d'usure / pression & température des pneus").

Les rapports de boite constructeur sont les suivants (entre parenthèses, écart constaté avec les valeurs déterminées par étalonnage régime):

Rapports de boite (6M) (C): 3,818 (+ 4,4%) / 2,105 (+ 5,1%) / 1,345 (+ 5,7%) / 0,972 (+ 3,5%) / 0,794 (+ 4,5%) / 0,66 (+ 6,5%)

L'écart moyen est de + 4,95% (ce qui signifie que les pneus de 225/45R17 de cette Leon développent environ 5% de plus qu'annoncé!), et il dépasse nettement la marge d'erreur théorique de +- 2%, ce qui signifie que nous avons bien fait de réaliser un étalonnage régime et donc de ne pas prendre tels quels les rapports de boite fournis par le constructeur... la précision des résultats finaux (surtout en Cmax et en régimes) est ainsi nettement améliorée avec les valeurs déterminées par étalonnage régime.

 

Remarque 1: La fiche d'origine de cette voiture est disponible en Base de données Autos.

 

Remarque 2: Voici le détail de la config G (appelée "stage 1" dans le jargon des préparateurs) de cette Seat Leon: 

- Reprogrammation ShifTech

 

 

 

III) Pesée sur la balance PerfectPower

 

Date: Sa 15/04/2017

Lieu: Bussy-Saint-Georges (77)

Matériel: Balance « Intercomp SW500 » de PerfectPower (balance professionnelle 4 plateaux certification NIST -précision 0,1 %-) 

 

 

Poids mesuré avec le plein (DIN) = 1378 kg (3039 lbs)

 

Répartition des masses:

AV / Total = (900 + 951) / 3039 = 60,9%

AV-G / AV = 900 / (900 + 951) = 48,6%

AR-G / AR = 607 / (607 + 581) = 51,1%

G / Total = (900 + 607) / 3039 = 49,6%

 

Remarque: Ce poids de 1378 kg mesuré avec le plein est parfaitement logique: il est extrêmement proche du poids "maxi revues" de 1387 kg relevé pour une Seat Leon I 1.9 TDI 150!

En revanche, une bizarrerie a été relevée sur la carte grise de cette Seat, annonçant un "poids national à vide" (case G1) de 1397 kg, soit une valeur supérieure de... 96 kg au poids constructeur pour une version de base (1301 kg): difficile de croire que la version TopSport soit plus lourde de 96 kg que la version de base, et tout aussi difficile de croire que cette Seat Leon I 1.9 TDI 150 TopSport pesée par mes soins soit plus légère de 19 kg (1378 contre 1397) que ce qu'annonce le constructeur, puisqu'à ma connaissance, ça n'a JAMAIS été vérifié! 

Le plus probable est donc une erreur de masse marquée sur la carte grise, mais peu importe en fait puisque la balance PerfectPower est là pour nous donner la VRAIE masse... 

  

 

 

IV) Résultats PerfectPower

 

Date: Sa 15/04/2017

Lieu: Bussy-Saint-Georges (77)

Logiciel / Smartphone: PerfectPower Androïd 4.2 / LG G4

 

Remarque 1: Un comparatif très instructif des performances de deux téléphones (mon LG G4 et le Huawei P9 d'Eddy, propriétaire de cette Seat Leon) a été réalisé à cette séance de mesures, vous le trouverez au chapitre 2 un peu plus bas. 

 

Remarque 2: La route de mesure utilisée pour cette séance de mesures est légèrement montante dans le sens 1, ce qui n'est aucunement problématique à PerfectPower grâce au protocole de moyennage de quatre mesures faites dans les deux sens de la route (sens 1/2/1/2) qui annule l'influence de la pente de route sur les résultats. Elle est par contre d'excellente qualité, ce qui reste un point important pour la meilleure qualité de résultats.

 

1) Puissance (en 3)

 

 

 

Remarque 1: Excellents résultats de cette Seat Leon 1.9 TDI 150 reprogrammée, si l'on tient compte du fait qu'elle affiche pas moins de... 351 000 km au compteur, et avec le turbo encore d'origine! Dans ce contexte, sortir 176 ch à 4000 rpm et 372 Nm à 2500 rpm est vraiment excellent lorsque l'on sait que d'origine elle est annoncée à 150 ch à 4000 rpm et 320 Nm à 1900 rpm (régime obtenu sur banc moteur donc irréalisable sur route en 3ème), ce qui nous donne des gains de + 26 ch (+ 17%) et + 52 Nm (+ 16%)

 

Remarque 2: Je précise que ces résultats sont d'autant plus certains que la voiture a été pesée juste avant la séance sur la balance professionnelle 4 plateaux de PerfectPower précise à 0,1% près (voir chapitre II au dessus), et que le deuxième téléphone de mesure (le Huawei P9 d'Eddy) a confirmé à 0,5 ch (0,3%) et 1,8 Nm (0,5%) près le verdict de mon téléphone de mesure (un LG G4)... 

Je le précise car cette Seat Leon avait en fait été mesurée sur le banc de ShifTech le 28 Septembre 2010 à l'occasion de sa reprogrammation, avant et après celle-ci, et que ses résultats après reprogrammation étaient bien meilleurs que ceux relevés à cette séance par PerfectPower: 189 ch à 3900 rpm et 408 Nm à 2200 rpm, soit 7% de Pmax et 10% de Cmax en plus! 

La raison? Elle est évidente: la reprogrammation a été faite à 170 000 km et la voiture en a maintenant 351 000, et elle tourne encore avec le turbo d'origine! Il est donc normal qu'elle ne soit plus aussi performante maintenant qu'au moment de la reprogrammation... 

Après, comme je l'ai expliqué à Eddy et en vertu d'un phénomène fondamental dont je parle ICI, nous pourrions éventuellement "retrouver" un peu de couple en mesurant en 4ème afin d'avoir une vitesse de montée en régime plus proche de celle réalisée sur ce banc freiné (a mesure n'a duré que 10 secondes sur nos mesures en 3ème contre généralement autour de 15 secondes sur banc freiné), mais par expérience je suis certain qu'on ne remontera jamais aux 408 Nm et surtout aux 189 ch relevés à 170 000 km sur le banc de ShifTech, même si on pourrait légèrement réduire l'écart! 

Eddy pourrait le vérifier en la passant sur n'importe quel banc fiable de la région Parisienne (le Rotronics de Digiservices ou le Cartec de MTR Motorsport par exemple), MAIS il sait très bien que PerfectPower a toujours raison et que ce ne serait qu'une perte de temps et d'argent de vouloir procéder à une telle vérification!

Voici le passage au banc en question:

On peut par contre remarquer l'étonnante santé de son moteur d'origine, qui sortait pas moins de 158 ch et 351 Nm, pour 150 ch et 320 Nm annoncés!

On notera également la très grande similitude des formes des courbes entre le banc et PerfectPower, voiture reprogrammée (elle n'a été mesurée que reprogrammée avec PerfectPower).

 

Remarque 3: Excellente régularité de mesure lorsque l'on compare les résultats dans un sens donné (c'est impératif lorsque la route n'est pas parfaitement plate, ce qui est le cas ici): 3,8 ch d'écart sens 1, et seulement 0,4 ch sens 2! C'est un peu moins bon en Cmax: 4,3 Nm d'écart sens 1 et 9,6 Nm sens 2, mais cela reste très convenable.

Cela nous donne au final une précision du résultat moyenné sur quatre mesures de 3,8 / 8 = 0,5 ch et 9,6 / 8 = 1,2 Nm, soit 0,3% dans les deux cas: appréciable, non?

Concernant la forme des courbes, on peut quand même noter qu'elles ne se superposent pas complètement à tous les régimes (dans un sens donné toujours), mais que parfois elles s'écartent un peu l'une de l'autre pour revenir ensuite l'une sur l'autre, et ceci doit probablement être du à de minimes variations de pression de turbo, ce qui n'a rien d'étonnant, surtout à ce kilométrage!

 

2) COMPARATIF des performances de... deux téléphones!

 

Nous avons voulu réaliser à cette séance des mesures en simultané avec deux téléphones différents (mais bien sûr la même version de PerfectPower, la version Androïd 4.2 qui est la version la plus aboutie au jour de ces tests), afin de montrer que PerfectPower est capable de donner les meilleurs résultats avec différents téléphones! Ces téléphones sont:

- Mon LG G4, un téléphone très performant sorti en Avril 2015

- Le Huawei P9 d'Eddy, un téléphone également très performant sorti en Avril 2016

 

Ce comparatif a été réalisé sur les quatre mesures de puissance en 3ème présentées au chapitre 1.

Ces mesures ont bien entendu été effectuées selon le Schéma-type défini au chapitre V du guide (le chapitre-synthèse), schéma que j'utilise systématiquement pour mes propres mesures, avec en particulier le moyennage de QUATRE mesures faites dans les DEUX sens de la route (selon le schéma sens 1/2/1/2). 

Le paramétrage aussi bien de l'application que de la fiche Voiture a bien entendu été égalisé entre les deux téléphones, leur fixation a également été égalisée par l'emploi de mes deux supports pare-brise officiels Samsung placés côte à côte sur le pare-brise, et les mesures ayant été réalisées en simultané avec les deux téléphones, ils ont donc bien mesuré exactement la MEME chose (même route de mesure au même moment, donc mêmes effets de pente, mêmes éventuels effets de "bosses", mêmes éventuels effets de vent, mêmes éventuelles variations mécaniques, mêmes conditions de réception GPS, etc...), et nous pouvons donc comparer directement les performances des deux téléphones testés (surtout celles de leur accéléromètre et de leur récepteur GPS, les puissances des CPU et mémoires vives des téléphones modernes étant immensément suffisantes pour faire tourner correctement PerfectPower!).

 

Objectif du comparatif

 

L'objectif de ce comparatif est de vérifier avec ces deux téléphones (LG G4, Huawei P9) le constat de proximité de résultats que j'avais déjà personnellement vérifié avec quatre comparatifs de ce type (LG G4 / Google Nexus S, LG G4 / Samsung Galaxy J2, LG G4 / Samsung Galaxy Core 4G, Samsung Galaxy Core 4G / Samsung Galaxy S6), constat donnant:

- Un écart maximum de 3 ch entre les deux téléphones sur une mesure unique (surtout du à des différences de précision / réception GPS)

- Un écart maximum de seulement 0,5 ch entre les deux téléphones sur le résultat officiel, c'est à dire moyenné sur quatre mesures faites dans les deux sens

Cependant ce comparatif ne se "contentera" pas de vérifier ce simple constat de proximité de résultats avec ces deux téléphones: il ira beaucoup plus loin avec une comparaison sous tous les angles possibles des résultats obtenus avec ces deux téléphones!

 

Note: Il peut arriver dans certains rares cas (environ une fois sur dix) qu'un des deux téléphones souffre d'une véritable faiblesse de réception GPS, ce qui se traduit alors par une mesure avec ce téléphone vraiment inférieure à celle de l'autre téléphone (10 ch environ): il faut dans ce cas rejeter la mesure pour le téléphone "fautif"! Je précise que nous n'avons pas rencontré ce cas de figure pour cette présente séance de mesures.

 

Comparaison des comparaisons des quatre résultats LG G4 / Huawei P9

 

Comparaison des quatre résultats LG G4

 

Comparaison des quatre résultats Huawei P9

 

Cette comparaison est intéressante à plus d'un titre, et nous allons tâcher de l'analyser sous tous ses angles! 

 

- Pour commencer, on constate que les résultats sont extrêmement proches entre les deux téléphones, ce qui bien sûr était attendu, et montre que les performances des téléphones modernes (Avril 2015 et Avril 2016 pour les deux téléphones de ce comparatif) concernant l'accéléromètre et le récepteur GPS (les deux composants fondamentaux utilisés par PerfectPower) sont excellentes ET largement suffisantes pour exploiter à 100% le potentiel de PerfectPower!

 

- Comparaison des écarts du Huawei P9 par rapport au LG G4 sur les quatre mesures:

Pmax: + 0,1 / - 0,3 / - 2,4 / + 1,4 ch ==> Ecart maxi (en valeur absolue) = 2,4 ch, Ecart moyen = - 0,3 ch

Régime de Pmax: + 1 / - 4 / - 119 / + 106 rpm ==> Ecart maxi (en valeur absolue) = 119 rpm, Ecart moyen = - 4 rpm

Cmax: + 0,7 / - 8,5 / + 2,3 / + 1,1 Nm ==> Ecart maxi (en valeur absolue) = 8,5 Nm, Ecart moyen = - 1,1 Nm

Régime de Cmax: + 62 / - 5 / + 39 / - 28 rpm ==> Ecart maxi (en valeur absolue) = 62 rpm, Ecart moyen = + 17 rpm 

Vmax: + 0,9 / - 0,9 / - 0,8 / + 1,0 km/h ==> Ecart maxi (en valeur absolue) = 1,0 km/h, Ecart moyen = + 0,05 km/h

Tous les résultats sont donc extrêmement proches entre les deux téléphones! EN effet:

1) L'écart maxi en Pmax sur une mesure unique de 2,4 ch (1,4%) est très faible et conforme à l'écart maximum de 3 ch constaté lors de mes quatre précédents comparatifs, mais surtout l'écart moyen sur les quatre mesures n'est que de - 0,3 ch (- 0,2%!), ce qui prouve bien qu'en moyenne de quatre mesures (ce que nous allons vérifier un peu plus bas!), les résultats des deux téléphones peuvent être considérés comme identiques! 

2) Même constat pour le régime de Pmax avec des écarts de respectivement 119 rpm et... - 4 rpm!

3) Même constat pour le Cmax même si les écarts sont un peu plus important que pour la Pmax: 8,5 Nm (2,3%) et - 1,1 Nm (- 0,3%) respectivement, ce qui reste évidemment excellent... 

4) Même constat pour le régime de Cmax avec des écarts de respectivement 62 rpm et + 17 rpm!

5) Et enfin même constat pour la Vmax avec des écarts de respectivement 1,0 km/h (0,8%) et... + 0,05 km/h (0,0%!)!

Pour synthétiser, ces cinq constats nous montrent que les performances combinées de l'accéléromètre et du récepteur GPS de ces deux téléphones sont vraiment excellentes et largement suffisantes pour donner les meilleurs résultats à PerfectPower: CQFD! 

 

- Une autre façon d'analyser les choses est de comparer les écarts relevés sur la séance complète, pour chaque téléphone!

Cette façon de comparer est un peu sujette à caution, car elle suppose que le moteur a eu des performances strictement identiques sur chacune des quatre mesures (c'est rarement le cas!), mais elle n'en reste pas moins intéressante à expérimenter!

Petite précision: Il est évidemment nécessaire pour la Pmax et le Cmax de séparer les résultats dans les deux sens, la pente influant directement sur eux... ce n'est en revanche nécessaire ni pour les régimes de Pmax et de Cmax, où l'on peut négliger l'influence de la pente.

Comparaison des écarts sur la séance complète pour le LG G4 / Huawei P9:

Pmax sens 1: 3,8 / 6,3 ch

Pmax sens 2: 0,4 / 2,1 ch 

Régime de Pmax: 122 / 103 rpm

Cmax sens 1: 4,3 / 5,9 Nm

Cmax sens 2: 9,6 / 0,0 Nm

Régime de Cmax: 141 / 81 rpm

On vérifie ici que les résultats sont bien extrêmement proches entre les deux téléphones, le LG G4 semblant peut-être un peu plus régulier en Pmax (donc aux "hauts" régimes), et un peu moins en Cmax (donc aux mi-régimes), ce qui pourrait être du à des différences de comportement accéléromètre entre les deux téléphones (tenue vibratoire), celui du LG G4 "résonnant" probablement moins à "hauts" régimes, et celui du Huawei P9 moins à mi-régimes, et/ou à des différences de précision du récepteur GPS (leur fréquence étant la même: 1 Hz), mais encore une fois cette façon de comparer étant un peu sujette à caution, cette analyse est à prendre avec des pincettes!

 

- Mais la comparaison peut-être la plus intéressante de toutes est celle des... courbes!

EN effet, si l'on observe bien la même forme globale de courbes avec chaque téléphone, et que celles-ci se superposent globalement bien dans un sens donné de mesure (courbes blanches et vertes = sens 1, courbes rouges et bleues = sens 2), on observe quand même que celles du Huawei semblent présenter une forme un peu plus "fluide" et se superposer un peu mieux dans un sens donné de mesure (du moins jusqu'à 4000 rpm), ce qui pourrait s'expliquer par les mêmes raisons que celles évoquées juste au dessus: une meilleure tenue vibratoire de l'accéléromètre du Huawei P9 (enfin au moins à mi-régimes, car après 4000 rpm ce sont bien les courbes du LG qui se superposent le mieux!), et/ou une meilleure précision de son récepteur GPS...

Mais le problème est qu'on ne peut pas être sur que ce n'est pas l'inverse qui se produit en réalité: peut-être que le comportement moteur réel de la Seat n'est pas aussi "lisse" que ce que les courbes du Huawei semblent suggérer, et qu'en réalité le LG traduit peut-être plus fidèlement le comportement moteur réel de la Seat, en se rappelant notamment que la précision des courbes après 4000 rpm est plutôt à l'avantage du LG... 

La vérité est qu'il est impossible de conclure avec certitude entre les deux hypothèses (l'intuition donnerait quand même un léger avantage au Huawei P9), sans compter que la vérité est peut-être bien un mix des deux hypothèses! MAIS cela n'a aucune importance, et ne doit pas faire perdre de vue l'essentiel:

La combinaison précise, permanente, et astucieuse des infos accéléromètre et GPS faite par PerfectPower donne dans tous les cas des résultats extrêmement précis et inédits en application smartphone, et ce avec n'importe quel smartphone moderne, et les éventuelles petites différences de résultats entre les différents smartphones dues à des différences de qualité de composants (accéléromètre et GPS surtout) restent extrêmement faibles, comme l'a montré ce comparatif, et surtout elles sont intégralement annulables en réalisant quatre mesures et en les moyennant, comme nous allons maintenant le vérifier!

 

Comparaison des moyennages des quatre résultats LG G4 / Huawei P9

 

Moyennage des quatre résultats LG G4

 

Moyennage des quatre résultats Huawei P9

 

La comparaison la plus spectaculaire et la plus intéressante est bien sûr celle-ci: la comparaison des résultats officiels, c'est à dire moyennés sur quatre mesures faites dans les deux sens de la route, soit la préconisation PerfectPower.

 

Et là, le constat est implacable: les résultats sont vraiment identiques entre les deux téléphones, à tous les niveaux (aussi bien en Pmax & Cmax & Vmax qu'en forme de courbes!), et font oublier les minimes petites différences relevées auparavant sur des mesures uniques! C'est la preuve à la fois que les performances combinées de l'accéléromètre et du récepteur GPS de ces deux téléphones sont vraiment excellentes et largement suffisantes pour donner les meilleurs résultats à PerfectPower, ET de l'efficacité du moyennage de quatre mesures qui permet d'annuler intégralement les minimes dispersions de mesure "matérielles" (qualité de l'accéléromètre et du récepteur GPS) rencontrées lors de mesures uniques...

 

En effet, observons les écarts rencontrés entre les deux téléphones sur le résultat officiel:

- 0,5 ch (0,3%) et 30 rpm d'écart en Pmax!

- 1,8 Nm (0,5%) et 10 rpm d'écart en Cmax!

- 0,1 km/h (0,1%) et 3 rpm d'écart en Vmax!

- Forme de courbe exactement identique du début à la fin!

Il va sans dire que tous ces écarts sont négligeables, et que l'on peut donc bien conclure à une égalité parfaite des résultats avec les deux téléphones!

Notons sinon que l'écart relevé de 0,5 ch en Pmax est bien conforme à ce que j'avais déjà observé lors de mes quatre précédents comparatifs. 

 

Conclusion

 

Ce que nous enseigne ce comparatif ainsi que les quatre précédemment réalisés sur le même thème, ce sont principalement deux choses:

 

1) Les résultats officiels de PerfectPower (c'est à dire moyennés sur quatre mesures faites dans les deux sens de la route) sont vraiment identiques avec n'importe quel smartphone moderne (> 2012), à tous les niveaux: Pmax, Cmax, Vmax, forme des courbes

 

2) Les résultats de PerfectPower sur des mesures uniques sont extrêmement proches avec n'importe quel smartphone moderne (> 2012), et les éventuelles petites différences de résultats pouvant être observées restent extrêmement faibles, ET surtout elles sont intégralement annulées en appliquant la préconisation PerfectPower de réaliser quatre mesures dans les deux sens de la route et de les moyenner!

 

Tout ceci est rendu possible par la combinaison de ces trois éléments:

- Les performances combinées de l'accéléromètre et du récepteur GPS de tous les smartphones modernes (> 2012) sont excellentes ET largement suffisantes pour exploiter à 100% le potentiel de PerfectPower!

- La combinaison précise, permanente, et astucieuse des infos accéléromètre et GPS faite par PerfectPower donne des résultats extrêmement précis et inédits en application smartphone avec n'importe quel smartphone moderne (> 2012) grâce au premier élément!

- L'efficacité mathématique du moyennage de quatre mesures permet d'annuler intégralement les minimes dispersions de mesure "matérielles" (qualité de l'accéléromètre et du récepteur GPS) rencontrées lors de mesures uniques!

 

Gardez donc bien cela à l'esprit lorsque vous ferez vos mesures avec PerfectPower: quelque soit le smartphone que vous utilisez, s'il est suffisamment récent (> 2012), vous êtes CERTAINS d'avoir entre le mains non seulement un véritable banc de puissance embarqué, mais surtout le meilleur, et la lecture complète du site vous en convaincra très rapidement!