Renault Mégane II RS 225 ch (2005) (AEecG) - Yannick - 10/04/2017 - 59 - 4

I) Présentation

 

Séance n° 4

 

Date: Lu 10/04/2017

Lieu: Wervicq-Sud (59)

Voiture: Renault Mégane II RS - Yannick

 

Photos (0)

 

 

 

II) Fiche Voiture PerfectPower

 

 

Infos +:

Modèle 2005

Config AEecG - 178 000 km - Mélange 50/50 SP 98 / E85 (les deux au Total de La Chapelle d'Armentières)

Masse Voiture saisie = 1368 kg (1/2 plein)

Masse additionnelle saisie = 89 kg (une personne à bord)

 

Remarque 1: La fiche d'origine de cette voiture est disponible en Base de données Autos.

 

Remarque 2: Voici le détail de la config AEecG (appelée "stage 2+" dans le jargon des préparateurs) de cette Mégane:

- Filtre sport Pipercross avec découpe boite à air d'origine (façon "Dijon Auto Racing")

- Catalyseur sport GT Performance (200 cellules) (la ligne est encore d'origine -60 mm- en dehors du catalyseur)

- Echangeur "stage 2" GT Performance (60 mm d'épaisseur)

- Dump valve GT Performance (type HKS)

- Kit piping Aluminium GT Performance (50,8 mm de diamètre au lieu de 40 mm environ d'origine)

- Carburant: Mélange 50/50 SP 98 / E85

- Gestion Evolve Performance "stage 1" poussée

Note: Des contrôles de richesse pleine charge nous ont montré qu'aucune retouche de la gestion n'était nécessaire pour ce stage 2+, et ce bien qu'elle ait logiquement diminué avec le mélange à 50% de SP 98 et de E85, mais elle reste dans des marges acceptables, et ce d'autant plus que le pouvoir anti-détonant nettement supérieur de l'éthanol "recule" naturellement ces marges...

 

 

 

III) Pesée sur la balance PerfectPower

 

Date: Sa 13/08/2016

Lieu: Wervicq-Sud (59)

Matériel: Balance « Intercomp SW500 » de PerfectPower (balance professionnelle 4 plateaux certification NIST -précision 0,1 %-)

 

 

Poids mesuré avec 1/2 plein (réservoir 60 L) = 1368 kg (3016 lbs)

Manque 30 L d'essence pour arriver au plein, soit 30 * 0,75 = 22,5 kg arrondis à 22 kg 

==> Poids mesuré re-calculé avec le plein (DIN) = 1368 + 22 = 1390 kg

 

Répartition des masses:

AV / Total = (939 + 994) / 3016 = 64,1% 

AV-G / AV = 939 / (939 + 994) = 48,6%

AR-G / AR = 555 / (555 + 528) = 51,2%

G / Total = (939 + 555) / 3016 = 49,5%

 

Remarque: La répartition des masses est correcte, et typique de cette architecture Coupé traction moteur AV, avec plus de 64% des masses sur l'avant. Deux remarques toutefois:

- A l'instar de l'Audi S2, on aurait pu espérer un peu moins de masse sur l'avant, certaines tractions (comme la 307) arrivant à descendre à un excellent 61% (pour cette architecture s'entend).

- L'équilibre latéral global est correct et encore une fois fort comparable à celui de l'Audi S2!

 

 

 

IV) Résultats PerfectPower

 

Date: Lu 10/04/2017

Lieu: Wervicq-Sud (59)

Logiciel / Smartphone: PerfectPower Androïd 4.2 / Samsung Galaxy Core 4G

 

1) Puissance (en 4)

 

  

 

2) Comparatif des performances de deux huiles

 

Objectif du comparatif

 

Comparer les performances de deux huiles:

- Huile 5W40 (séance 3)

- Huile 5W50 (séance 4)

 

Note 1: La config de la Mégane (AEecG) ainsi que le carburant utilisé (mélange 50/50 SP 98 / E85) sont évidemment rigoureusement les mêmes pour ces deux séances 3 et 4.

 

Note 2: Entendons nous bien: un simple changement d'huile n'a évidemment pas pour vocation d'améliorer les performances de la voiture, mais d'optimiser la lubrification du moteur! Mais dans le cas présent, le but était uniquement de voir si l'utilisation d'une huile plus épaisse d'un indice à chaud (5W50 au lieu de 5W40) conduit à une diminution sensible des performances comme certains l'annoncent, ou au contraire ne génère aucune perte de performances significative (étant entendu qu'il y a évidemment une perte par augmentation des frottements). En d'autres termes, perte sensible ou au contraire négligeable? 

 

Comparaison des résultats Séance 3 (huile 5W40) / Séance 4 (huile 5W50)

 

 

Conclusion

 

La comparaison est édifiante, et nous donne directement la réponse: NON, l'utilisation d'une huile plus épaisse ne génére aucune perte de performances significatives: les courbes sont littéralement superposées du début à la fin, avec même un Cmax symboliquement identique au dixième de Nm près (418,4 Nm)!!! 

Maintenant, si on observe bien, on remarque qu'il semble bien y avoir une perte minime sur la toute fin de courbe, à partir de 6200 rpm, où les courbes blanches (huile 5W40) semblent prendre un minime ascendant sur les courbes rouges (huile 5W50), et comme la Pmax est atteinte dans cette zone, cela conduit à une minime différence de 1,6 ch en Pmax (294,0 contre 295,6)... mais clairement, sur l'ensemble des régimes utiles, on peut conclure sans aucune ambiguïté à une égalité de performances, ce que d'ailleurs la simulation de performances a confirmé d'une façon éclatante: les performances sont vraiment inchangées jusqu'aux plus hautes vitesses! 

Et dans tous les cas, ce bilan confirme exactement des calculs qui avaient été effectués à Citroën Sport sur les pertes par frottements des différents éléments solides et fluides dans un moteur, où la différence était de l'ordre de 1 cheval seulement de perdu à hauts régimes et était négligeable à bas et moyens régimes pour une huile plus épaisse d'un indice à chaud (ce type de frottements étant majoritairement proportionnels au carré de la vitesse), résultats que j'avais annoncé à l'avance à Yannick au téléphone, et qu'il a vérifié en pratique avec PerfectPower: merci Yannick pour cette brillante vérification! 

 

V) Simulation de performances PerfectPower