Renault Mégane II RS 225 ch (2005) (AEecG) - Yannick - 09/03/2017 - 59 - 3

I) Présentation

 

Séance n° 3

 

Date: Je 09/03/2017

Lieu: Wervicq-Sud (59)

Logiciel / Smartphone (pour les mesures PerfectPower): PerfectPower Androïd 4.1 / Samsung Galaxy Core 4G

Matériel (pour la pesée PerfectPower): Balance "Intercomp SW500" de PerfectPower (balance professionnelle 4 plateaux certification NIST -précision 0,1%-)

 

Voiture: Renault Mégane II RS - Yannick

 

Photos (0)

 

 

 

II) Fiche Voiture PerfectPower

 

 

Infos +:

Modèle 2005

Config AEecG - 176 000 km - Mélange 50/50 SP 98 / E85 (les deux au Total de La Chapelle d'Armentières)

Masse Voiture saisie = 1368 kg (1/2 plein)

Masse additionnelle saisie = 89 kg (une personne à bord)

 

Remarque 1: La fiche d'origine de cette voiture est disponible en Base de données Autos.

 

Remarque 2: Voici le détail de la config AEecG (appelée "stage 2+" dans le jargon des préparateurs) de cette Mégane:

- Filtre sport Pipercross avec découpe boite à air d'origine (façon "Dijon Auto Racing")

- Catalyseur sport GT Performance (200 cellules) (la ligne est encore d'origine -60 mm- en dehors du catalyseur)

- Echangeur "stage 2" GT Performance (60 mm d'épaisseur)

- Dump valve GT Performance (type HKS)

- Kit piping Aluminium GT Performance (50,8 mm de diamètre au lieu de 40 mm environ d'origine)

- Carburant: Mélange 50/50 SP 98 / E85

- Gestion Evolve Performance "stage 1" poussée

Note: Des contrôles de richesse pleine charge nous ont montré qu'aucune retouche de la gestion n'était nécessaire pour ce stage 2+, et ce bien qu'elle ait logiquement diminué avec le mélange à 50% de SP 98 et de E85, mais elle reste dans des marges acceptables, et ce d'autant plus que le pouvoir anti-détonant nettement supérieur de l'éthanol "recule" naturellement ces marges...

 

 

 

III) Pesée sur la balance PerfectPower

 

Date: Sa 13/08/2016

Lieu: Wervicq-Sud (59)

Matériel: Balance « Intercomp SW500 » de PerfectPower (balance professionnelle 4 plateaux certification NIST -précision 0,1 %-)

 

 

Poids mesuré avec 1/2 plein (réservoir 60 L) = 1368 kg (3016 lbs)

==> Poids mesuré re-calculé avec le plein (DIN) = 1390 kg

 

Répartition des masses:

AV / Total = (939 + 994) / 3016 = 64,1% 

AV-G / AV = 939 / (939 + 994) = 48,6%

AR-G / AR = 555 / (555 + 528) = 51,2%

G / Total = (939 + 555) / 3016 = 49,5%

 

Remarque: La répartition des masses est correcte, et typique de cette architecture Coupé traction moteur AV, avec plus de 64% des masses sur l'avant. Deux remarques toutefois:

- A l'instar de l'Audi S2, on aurait pu espérer un peu moins de masse sur l'avant, certaines tractions (comme la 307) arrivant à descendre à un excellent 61% (pour cette architecture s'entend).

- L'équilibre latéral global est correct et encore une fois fort comparable à celui de l'Audi S2!

 

 

 

IV) Résultats PerfectPower

 

Date: Je 09/03/2017

Lieu: Wervicq-Sud (59)

Logiciel / Smartphone: PerfectPower Androïd 4.1 / Samsung Galaxy Core 4G

 

1) Puissance (en 4)

 

  

 

Remarque: A partir de cette séance 3, Yannick a décidé de réaliser ses mesures non plus en 3ème, mais en 4ème! 

Précisons que dans son cas ce changement de rapport de boite de mesure se justifie, car la durée d'accélération en 3ème était vraiment très courte (moins de 7 secondes!) ce qui lisse naturellement le comportement moteur, alors qu'en 4ème elle passe aux environs des 12 secondes ce qui est pile dans la norme PerfectPower (10 - 15 s) et correspond à une valeur s'apparentant plus à celles rencontrées sur banc à rouleaux freiné, ce qui permet d'obtenir des courbes plus précises! 

 

2) Comparatif des performances de deux pipings

 

Objectif du comparatif

 

Comparer les performances de deux piping:

- Piping d'origine (séance 2)

Kit piping Aluminium GT Performance (séance 3)

 

Note 1: Le même carburant (mélange 50/50 SP 98 / E85) a été utilisé pour les deux séances.

 

Note 2: Attention, car contrairement à ce que la dénomination de config "AEecG" identique entre les séances 2 et 3 pourrait laisser croire, il y a bien eu un changement dans la config de cette Mégane entre les deux séances, et d'ailleurs... la forme des courbes radicalement différente à hauts régimes entre les deux séances le trahit IMMEDIATEMENT! 

Ce changement consiste principalement en le montage d'un kit piping Aluminium GT Performance de diamètre 50,8 mm au lieu de 40 mm environ d'origine, avec quasiment tout le circuit de suralimentation en rigide, et des durites silicone.

Il consiste aussi en le montage d'une dump valve GT Performance (type HKS), mais il est indispensable de préciser que celle-ci n'apporte absolument aucune amélioration en puissance & couple, ce qui ne veut pas dire qu'elle n'apporte aucun gain de performances: elle en apporte bien un en accélérations, mais de façon "détournée", par la diminution du temps de réponse du turbo au changement de rapport (clairement ressentie au volant). 

 

Comparaison des résultats Séance 2 (piping d'origine) / Séance 3 (kit piping Aluminium GT Performance)

 

Séance 2 (piping d'origine)

 

  

Séance 3 (kit piping Aluminium GT Performance)

 

EN dehors des chiffres bruts, la comparaison des formes de courbe est édifiante surtout à hauts régimes, mais il convient de rappeler une différence fondamentale entre les mesures des deux séances: celles de la séance 2 (piping d'origine) ont été réalisées en 3ème, alors que celles de la séance 3 (kit piping Aluminium GT Performance) ont été réalisées en 4ème: or, nous savons que cela peut modifier la forme des courbes, qui présentent d'autant plus de "détails moteur" que la vitesse de montée en régime est lente!

 

Pour être honnête, si Yannick a décidé de mesurer en 4ème à partir de la séance 3, c'est parce que les premières mesures en 3ème avec le kit piping, si elles ont montré un important gain de couple de 10 Nm (424 au lieu de 414), ont montré un gain de puissance plus modeste mais néanmoins correct de 3 ch (293 au lieu de 290)...

Sentant que la vitesse de montée en régime très rapide de sa Mégane en 3ème (durée de mesure inférieure à 7 secondes!) lissait probablement trop le comportement moteur à hauts régimes et empêchait donc le kit piping (qui aime manifestement les hauts régimes!) d'exprimer son véritable gain en Pmax, Yannick a donc décidé de mesurer désormais en 4ème pour essayer de quantifier le plus précisément possible le gain de ce kit piping!

 

Précisons que pour fiabiliser la comparaison, Yannick avait tenu à effectuer des mesures en 4ème avec le piping d'origine, qui avaient donné 290 ch et 410 Nm, contre 290 ch et 414 Nm en 3ème (résultats de la séance 2).

Si la Pmax conservée entre ces deux rapports est normale, en revanche le couple plus faible de 4 Nm en 4ème qu'en 3ème ne l'est pas! EN effet, en turbo c'est TOUJOURS l'inverse qui se produit: le Cmax augmente lorsque la résistance augmente (ou que la vitesse de montée en régime diminue), jusqu'à se stabiliser autour d'une valeur atteinte lorsque la vitesse de montée en régime tend vers zéro!

Je m'empresse de préciser que cette anomalie est entièrement liée à sa voiture, et nous l'avons d'ailleurs vérifiée le 7 Janvier 2017 sur le nouveau banc à rouleaux (freiné) d'Evolve Performance (Belgique): le Cmax finit par se "casser" lorsqu'on augmente le frein -ce qui n'est pas normal-, et si l'on insiste... coupure! Assurément, nous flirtons avec la limite de pression de suralimentation programmée dans le calculateur... 

 

Conclusion

 

Au final, nous avons donc relevé 296 ch et 418 Nm en 4ème avec le kit piping, contre 290 ch et 410 Nm sur d'anciennes mesures en 4ème avec le piping d'origine (rappel: 290 ch et 414 Nm en 3ème), ce qui valide une progression sympathique de 6 ch (2,1%) en Pmax et 8 Nm (2,0%) en Cmax!

A noter que GT Performance -le fabricant du kit- avait lui annoncé un gain de 5 ch mesuré sur son banc, ce qui fait plaisir de voir qu'un fabricant joue le jeu et dit la vérité sur les gains réels de ses produits, sans les exagérer... 

Mais le changement le plus radical concerne... la forme de la fin de courbe, qui n'a assurément plus rien à voir!